Vélo & Territoires

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités Designer des aménagements cyclables accessibles à tous

Designer des aménagements cyclables accessibles à tous

Rendre les aménagements cyclables accessibles au plus grand nombre est crucial. Pour cela, l’accessibilité et l’attractivité doivent être appréhendées ensemble. Quels dispositifs permettent aux différents types d’usagers, notamment à ceux ayant des besoins particuliers, de vivre une expérience positive dans leurs déplacements à vélo et à pied ? C’est à la croisée entre le monde du design et celui de la santé que l’entreprise coopérative Praxie Design a imaginé et conçu l’atelier « Designer des aménagements cyclables accessibles à tous » proposé pour la première fois lors des 26es Rencontres Vélo & Territoires à Bourges, avec la complicité du Cerema.

Atelier « Designer des aménagements cyclables accessibles à tous » © Philippe Mayer

« Prendre en compte ceux que l’on voit dans l’espace public, ceux qu’on ne voit plus et ceux qu’on ne voit pas encore. Ceux qui ont des besoins particuliers visibles et ceux dont les besoins sont invisibles », voilà le point de départ des réflexions pour atteindre une société inclusive et imaginer des aménagements cyclables attractifs pour Praxie Design. Ces objectifs s’inscrivent dans deux lois majeures : celle de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ; puis la Loi d’Orientation des Mobilités de 2019, qui fait des mobilités actives un droit pour tous, notamment pour les personnes souffrant d’un handicap. Avec une approche centrée sur les usagers, l’atelier participatif conçu par Praxie Design initie aux outils de conception universelle dans le cadre de la réalisation d’infrastructures de mobilités actives. Le concept ? Se projeter dans un plan de la ville fictive de Saint-Pépin, dont les aménagements imparfaits sont ceux que nous rencontrons au quotidien. Retour sur les grandes étapes et enseignements de l’atelier.

Atelier « Designer des aménagements cyclables accessibles à tous » © Philippe Mayer

L’empathie, point de départ du diagnostic territorial

Première étape : en binôme, les participants analysent l’accessibilité piétonne et cyclable de la ville de Saint-Pépin, sous le prisme d’un personnage fictif aux usages et besoins particuliers. Objectif ? Pointer les zones qui rendent les déplacements à pied ou à vélo difficiles ou impossibles pour les Pépinois et Pépinoises. Comment François et François manœuvrent sur leur tandem tricycle ? Que ressent Henriette qui accompagne son petits-fils Diego en draisienne ? Comment Ingrid adapte sa pratique du vélo et ses déplacements depuis qu’elle est enceinte ? Qu’éprouve Suleïman lorsqu’il arpente la ville pour faire ses livraisons à vélo ? Combinaisons de sensations physiques, visuelles, auditives, cognitives et émotionnelles, leurs appréciations de la ville et des aménagements cyclables sont plurielles. Faire preuve d’empathie est la clé pour comprendre la réalité de ces personnages fictifs mais réalistes. « Pour une personne fragile ou aux besoins particuliers, les points d’incertitude ou de dangers relevés sont autant de raisons pour ne pas ou plus sortir de chez soi, pour ne pas ou plus se déplacer à pied ou à vélo », explique Thomas Rosset, designer et co-fondateur de Praxie Design. Le moindre obstacle freine et entrave les déplacements quotidiens. Les aménagements cyclables quant à eux doivent être évalués comme une composante d’un système général de voirie, incluant les automobilistes mais également, et surtout, les piétons. Un aménagement cyclable est réussi si les cheminements piétons qui le suivent ou le croisent sont de qualité, c’est-à-dire sécurisés, confortables et accessibles.

Les différents personnages fictifs © Jilliane Pollak

Concevoir des aménagements conviviaux

Deuxième étape : place à la réflexion pour résoudre les enjeux d’accessibilité et d’attractivité. Les participants s’ouvrent au champ des possibles et imaginent les dispositifs qui rendent les aménagements cyclables et les cheminements piétons conviviaux. Aménagement précis ou adaptation de l’existant, service avec ou sans objet associé (mobilier urbain, éclairage, marquage…), etc. : l’objectif est d’atténuer les difficultés ou de supprimer les points critiques identifiés sur le plan, partir de sensations positives à développer pour l’ensemble des aménagements. Sur une grande feuille, les propositions sont décrites avec, toujours en tête, la nécessité d’être bénéfiques à l’ensemble des usagers. À chaque groupe ses propositions. Pour l’un, la convivialité passe par la création d’un espace multiservices dédiés aux modes actifs, avec une zone de détente et de rencontre abritée, un espace d’auto-réparation, des bornes de recharge et de gonflage, une borne d’information interactive ou encore une boîte à livres. Pour un autre, un circuit « vélo-zen » séparé de la piste cyclable principale permettra de rouler à des vitesses plus modérées sur des cheminements plus larges et moins directs, pour prendre son temps et profiter des espaces traversés. Un autre encore imagine des aménagements cyclables et piétons qui éveillent les cinq sens : une végétation colorée et odorante, des arbres fruitiers, des espaces de baignade ou de découverte de la faune locale, pour rendre l’expérience de mobilité ludique, agréable et positive. Pour Camille Pechoux, co-fondatrice de Praxie Design « l’objectif de ces propositions est de créer des environnements capacitants, des environnements qui donnent du pouvoir d’agir et qui permettent à l’ensemble des publics d’être en situation de participation sociale ».

La ville de Saint-Pépin © Philippe Mayer

Combiner accessibilité et attractivité : les clés d’un aménagement réussi

Par son approche systémique, cet atelier fait de l’accessibilité et l’attractivité des composantes obligatoires et indissociables dans la conception d’aménagements dédiés aux modes actifs. Pour cela, une position empathique permet d’appréhender et de prendre en compte les différents types d’usages et d’usagers, tout en les intégrant à un contexte local spécifique. En changeant de perspective, un aménagement idéal pour un type d’usager peut s’avérer être un obstacle pour d’autres et donc entraver leur prise d’indépendance dans la mobilité. En revanche, des vélos ou aménagements adaptés peuvent résoudre certaines équations, comme l’illustre le court métrage Les Roues du Possible réalisé par Praxie Design. « Pour développer des villes et territoires apaisés, cet atelier invite à savoir accueillir la lenteur et la fragilité. De là, découlent naturellement des espaces de rencontres accueillants pour les usagers de demain, ceux qu’on ne voit plus ou qu’on ne voit pas encore », conclue Camille Pechoux. Designer des aménagements cyclables accessibles à tous s’impose à la fois comme un droit et une nécessité pour faire des déplacements des instants conviviaux et positifs.

Noémie Rousset

Autres actualités