Vélo & Territoires

Inscription à la newsletter

Accueil Schémas & Itinéraires Schéma national

Schéma national des véloroutes

Mis à jour le 3 mars 2021

Le Schéma national des véloroutes au 1er janvier 2021 :

  • 25 587 km inscrits
  • 58 itinéraires inscrits, dont 10 EuroVelo
  • 18 848 km ouverts (74 %), dont 45 % en site propre
  • 1 241 km ouverts en 2020, dont 31 % en site propre
  • 6 739 km d’itinéraires nationaux à réaliser pour 2030

Définition et historique du Schéma national des véloroutes

La France est dotée d’un Schéma national des véloroutes, validé la première fois en Comité interministériel d’aménagement et de développement du territoire (CIADT) le 15 décembre 1998, puis dans une deuxième version le 11 mai 2010. Alors que la première version du Schéma national des véloroutes comptait environ
13 000 km d’itinéraires de principe, le schéma actualisé de 2010 en présentait 19 500 km.

Après dix-huit mois de travaux d’actualisation animés par Vélo & Territoires, en partenariat et pour le compte du ministère de la Transition écologique et en lien avec l’ensemble des territoires, Vélo & Territoires a publié la version actualisée du Schéma national des véloroutes en avril 2020. Le Schéma actualisé compte 58 itinéraires, dont 10 EuroVelo, pour un linéaire total de 25 587 km.

La LOM introduit dans la législation le Schéma national des véloroutes et affirme son rôle stratégique. Ce Schéma structurant est officiellement adopté et rendu public par l’arrêté publié au Journal officiel le 22 janvier 2021. Une avancée importante pour Vélo & Territoires qui a défendu cette inscription dans la LOM. Les maîtres d’ouvrage d’infrastructure doivent le désormais prendre en compte lors de leurs travaux.

« Art. L. 1212-3-4. – Le Schéma national des véloroutes est arrêté par le ministre chargé des transports, après avis du Conseil national de l’aménagement et du développement du territoire. Il définit le réseau structurant de véloroutes sur le territoire national, y compris outre-mer, en s’appuyant sur les schémas régionaux lorsqu’ils existent. Il détermine les conditions dans lesquelles ce réseau est rendu continu. (…) Il est actualisé au moins une fois tous les dix ans. »

Notons également que la LOM introduit les véloroutes dans le code de la voirie routière.

Le but du Schéma national des véloroutes est de constituer un réseau de grands itinéraires cyclables nationaux afin de développer et promouvoir la mobilité quotidienne et la pratique touristique du vélo. Ces itinéraires nationaux doivent répondre à un cahier des charges publié en mai 2001.

Actualisation du Schéma national des véloroutes

Les territoires poursuivent l’objectif d’achever la réalisation des itinéraires du Schéma national des véloroutes à l’horizon 2030. Pour tenir ce cap, il est important d’en proposer une vision évolutive : anticiper ses modifications substantielles, supprimer les fuseaux jamais programmés, allonger certains itinéraires, ajouter des barreaux stratégiques, voire ajouter un itinéraire complet. C’est dans ce contexte que Vélo & Territoires, en partenariat et pour le compte du ministère de la Transition écologique et en lien avec l’ensemble des territoires, a publié la version actualisée du Schéma national des véloroutes en avril 2020. L’actualisation est vouée à se renouveler tous les trois ans selon des règles précises, sous l’égide de Vélo & Territoires, en cohérence avec le réseau EuroVelo.

Avancement du Schéma national des véloroutes

Au 1er janvier 2021, le Schéma national des véloroutes est réalisé à 74 % : sur les 25 587 km inscrits, 18 848 km sont ouverts. 1 241 nouveaux kilomètres ont été réalisés en 2020.
Le  Schéma EuroVelo est, quant à lui, achevé à 92,5 %. Sur les 8 806 km des itinéraires européens qui concernent la France, 8 149 km sont ouverts au 1er janvier 2021. Ces données sont issues de l’enquête d’actualisation des données de l’Observatoire national des véloroutes et voies vertes (ON3V) menée fin 2020 à laquelle 59 collectivités ont contribué. L’ON3V est animé par Vélo & Territoires avec le soutien du ministère de la Transition écologique.

Observatoire national des véloroutes et voies vertes

Gestion et animation du Schéma national des véloroutes

La Mission nationale des véloroutes et voies vertes (MN3V) a été créée en 2001 afin de suivre et de coordonner le développement du Schéma national des véloroutes et ses déclinaisons en schémas régionaux. Depuis 2014 et le non-renouvellement de la MN3V, la responsabilité du suivi du Schéma national des véloroutes au niveau de l’État n’a pas été précisée. Par défaut, c’est donc au Commissariat général au développement durable que les demandes de modification de tracé, d’ajout ou de retrait d’itinéraires inscrits au Schéma national des véloroutes doivent être adressées avec copie à la Coordination interministérielle pour le développement de la marche et de l’usage du vélo.

Aujourd’hui, le suivi de l’avancement du Schéma national des véloroutes et des schémas régionaux des véloroutes est assuré par Vélo & Territoires au travers de l’Observatoire national des véloroutes et voies vertes et avec le soutien du ministère de la Transition écologique.

Les collectivités maîtres d’ouvrage sont les principaux acteurs de la réalisation du Schéma national des véloroutes avec le soutien de cofinancements d’autres collectivités, de l’État, de l’Europe, ou d’autres partenaires financiers.

Schéma & Itinéraires