Vélo & Territoires

Inscription à la newsletter

Accueil Politiques cyclables Data vélo et modèles de données Schéma de données des aménagements cyclables

Schéma de données des aménagements cyclables

Mis à jour le 20 juillet 2021

Dans un contexte où le déploiement des aménagements cyclables s’accélère et la pratique du vélo est en constante progression, il est stratégique de recenser ces infrastructures et de parler le même langage pour le faire. Le Schéma de données sur les aménagements cyclables entend harmoniser la description de ces derniers et faciliter la publication de ces informations en OpenData. Grâce à ce Schéma, les gestionnaires de voiries disposent d’un outil opérationnel et d’une communauté d’utilisateurs avec laquelle partager, échanger et agréger les données sur ces aménagements cyclables.

Contexte et origines

En 2019, Vélo & Territoires en partenariat avec Transport.data.gouv, a réalisé une enquête auprès de 70 collectivités avec deux objectifs : connaître les pratiques des gestionnaires d’aménagements cyclables et recueillir leurs besoins en termes de structuration des données.

Plus de 70 % des enquêtés disposaient alors d’une base de données sur leurs aménagements cyclables. Parmi eux, seuls 56 % possédaient leur propre modèle de données. La moitié des collectivités confiaient leur difficulté :

  • à décrire leurs aménagements d’un point de vue sémantique,
  • à les numériser dans un système d’information géographique.

Pour 80 % des territoires enquêtés, un standard national serait utile et faciliterait leur travail.

Les objectifs édictés par les acteurs du terrain 

Le Schéma de données sur les aménagements cyclables a été établi selon les objectifs exprimés par les acteurs du terrain. Il doit ainsi :

  • proposer un langage commun via une nomenclature unique ;
  • décrire les aménagements cyclables via des définitions claires et une documentation ;
  • être accessible aux petites structures techniquement et économiquement ;
  • être flexible et modulable pour ménager la possibilité d’intégrer de nouveaux types d’aménagements cyclables ;
  • favoriser l’interopérabilité des données entre les collectivités au niveau français et européen ;
  • être compatible avec OpenStreetMap, répandu et utilisé par de nombreuses collectivités ;
  • faciliter l’aide à la décision et la gestion du patrimoine cyclable des territoires.

Principes et contenus du Schéma

Un objet géométrique par tronçon de voirie aménagé

Pour faciliter sa mise en œuvre, le choix a été fait de numériser les aménagements sur l’axe de la chaussée. Un tronçon de route accueillant une bande cyclable de chaque côté par exemple ne sera numérisé géographiquement qu’une seule fois.

Des champs descriptifs des aménagements cyclables de part et d’autre

Un objet géométrique pouvant représenter deux aménagements différents situés de part et d’autre, le Schéma intègre une liste de champs descriptifs de l’aménagement cyclable de droite tout comme pour l’aménagement de gauche. Droite et gauche sont déterminés par le sens de numérisation du tronçon. Une liste de choix quant à la typologie d’aménagement est proposée. Il est aussi possible d’en indiquer le sens de circulation, la largeur, la localisation ou encore le régime de la voirie adjacente.

Des informations qualifiant la chaussée

Parmi les informations utiles concernant la voirie accueillant les aménagements cyclables, le Schéma recense notamment la vitesse du trafic motorisé et la présence d’éclairage public.

Des identifiants permettant l’interopérabilité des données vélo

Le Schéma a été conçu pour faciliter le dialogue avec d’autres sources et modèles de données. Les collectivités travaillant avec OpenStreetMap peuvent par exemple renseigner l’identifiant d’un aménagement importé depuis cette base et donc conserver ce lien. Il est aussi possible, pour un utilisateur du géostandard des véloroutes et voies vertes, d’indiquer les références des itinéraires cyclables qui empruntent chaque aménagement.

La Base nationale des aménagements cyclables

En complément du Schéma de données, une Base nationale « Aménagements cyclables » permet la centralisation de l’ensemble des jeux de données disponibles au format du modèle. Elle se divise en deux :

  • Une base des données publiées par les collectivités en OpenData via le Point d’accès national aux données ouvertes de transport d’une part. Elle est actualisée en continue au rythme des versements de données.
  • Une base des données publiées sur OpenStreetMap mises au format du Schéma. Elle intégrera toutes les contributions et sera mise à jour mensuellement grâce au partenaire Geovelo.

Des outils d’aide à destination des collectivités

Pour faciliter le déploiement du Schéma par toutes les collectivités qui le souhaitent, quels que soient leurs moyens techniques, humains et financiers, Vélo & Territoires et transport.data.gouv proposent plusieurs outils :

  • Une documentation du Schéma
  • Une description des aménagements cyclables répertoriés dans le Schéma, agrémentée de photos d’infrastructures conformes et non-conformes, et de la signalétique associée.
  • Une notice de numérisation terrain, qui décrit le contenu du Schéma et apporte quelques conseils et bonnes pratiques concernant la saisie d’aménagements particuliers.
  • Une FAQ reprenant l’ensemble des questions soulevées sur le Schéma (notamment à l’occasion du webinaire de présentation du Schéma du 29 janvier 2021)
  • Le webSIG de Vélo & Territoires qui permet à toute collectivité, sans compétence particulière en géomatique/SIG, de numériser ou mettre à jour ses données vélo depuis un navigateur Internet, grâce à une interface cartographique simple.
  • Un gabarit au format shapefile, plus adapté aux collectivités utilisant déjà un SIG, intègre un formulaire de saisie des attributs pour QGIS.
  • Un script SQL pour la création d’une base de données Postgres/PostGIS « vierge », structurée au format du Schéma incluant la table des aménagements cyclables comprenant l’attribut géographique, ainsi que les tables des valeurs possibles des champs concernés et son modèle conceptuel de données.

Un outil vivant et évolutif

La dernière version du Schéma est téléchargeable sur schema.data.gouv et sur le dépôt Github dédié. Tout utilisateur des données sur les aménagements cyclables peut contribuer à son amélioration. L’objectif est de s’adapter aux besoins des parties prenantes (collectivités gestionnaires de voiries, acteurs privés accompagnant la création de schéma vélo, développeur d’application de mobilité, etc.), dans la durée. Pour s’assurer que les modifications proposées conviennent à tous, un processus de vote est mis en place selon une procédure spécifique encadrée par transport.data.gouv.

Webinaire

Vélo & Territoires, en partenariat avec transport.data.gouv.fr, a organisé un webinaire le 29 janvier 2021 sur « Le Schéma de données sur les aménagements cyclables est disponible : pourquoi et comment le mettre en œuvre ? ». Le replay et les supports de présentation de ce webinaire sont disponibles sur le site Internet de Vélo & Territoires.

Schema.data.gouv.fr est l’initiative de data.gouv.fr de référencement des schémas de données publiques pour la France. Les schémas de données permettent de décrire des modèles de données dont l’existence est justifiée par voie réglementaire ou par voie d’usage, et de les diffuser au niveau national. La création d’un schéma peut se baser sur un modèle existant (d’un autre pays de l’Union européenne par exemple) ou être construit de toute pièce si la thématique n’a pas encore été modélisée. A ce titre le modèle de données des aménagements cyclables est un schéma car sa création et sa documentation ont été animées par transport.data.gouv (avec Vélo & Territoires), en charge de la création de schémas de données sur les transports et la mobilité.

Observatoires