Vélo & Territoires

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités Vélo & Territoires réunit les régions autour des enjeux vélo

Vélo & Territoires réunit les régions autour des enjeux vélo

Le 10 septembre, Vélo & Territoires réunissait pour la première fois ses régions adhérentes à la Maison de la Nouvelle-Aquitaine à Paris. Neuf régions adhérentes sur dix ont répondu présentes à cette invitation, la région Réunion s’étant excusée, pour échanger entre elles. Objectifs pour Vélo & Territoires ? Encourager le partage d’expériences et identifier des pistes d’actions concrètes pour soutenir les politiques cyclables en région.

Les régions, actrices incontournables des politiques cyclables

Le soutien aux véloroutes est une préoccupation régionale depuis de nombreuses années. Référentes de la déclinaison régionale du Schéma national des véloroutes, les régions subventionnent les maitres d’ouvrage, participent aux comités d’itinéraires, valorisent et promeuvent leur destination, soutiennent l’installation d’équipements et les professionnels du tourisme. Mais leur action ne se limite plus seulement à la compétence tourisme. Pour certaines, le vélo est avant tout un moyen de transport. « La priorité de la région Île-de-France est de faire du vélo un mode de déplacement quotidien. Notre objectif est de tripler la part modale à l’horizon 2030 », indique Emile Brunnquell de la région Île-de-France. « Avec 70 % des déplacements quotidiens inférieurs à 5 km et des transports en commun saturés, le potentiel est fort. La Région soutient donc les aménagements vélo ayant un intérêt utilitaire ». La place du transport dans les compétences régionales s’est largement étoffée d’où l’importance d’activer également ce levier dans les politiques cyclables des régions. « Le vélo utilitaire est aujourd’hui le parent pauvre de nos territoires. Les régions doivent inciter les maitres d’ouvrages à se positionner sur ce sujet » témoigne Christelle de Crémiers, vice-présidente de la région Centre-Val de Loire. « Nous avons aujourd’hui besoin d’une vision d’ensemble sur le vélo, sans distinction entre l’utilitaire et le touristique. Vélo & Territoires peut opérer ce lien ».

Vélo & Territoires au service de l’ambition vélo des régions

Les politiques cyclables des régions prennent de l’ampleur. « Réunir les régions adhérentes de Vélo & Territoires, c’est l’occasion de rappeler la puissance de cet outil au service du développement du vélo dans les territoires » affirme Sandrine Derville, vice-présidente de la région Nouvelle-Aquitaine et de Vélo & Territoires. L’association se positionne en effet aux côtés de ses régions adhérentes pour soutenir ce mouvement, ce que traduisent sa configuration autant que ses actions. Le réseau est dynamique. Une expertise est proposée au service de l’action des régions à l’instar des Atlas du vélo en région et des résultats de l’Enquête Territoires 2019 qui alimentent l’état des lieux des politiques cyclables des territoires. Le relais de propositions à l’échelle nationale et européenne ainsi que la participation aux débats nationaux sur la Loi d’orientation des mobilités sont autant d’engagements de Vélo & Territoires pour et avec ses adhérents régionaux.

Des pistes d’actions pour être à la hauteur des enjeux à venir

« Un enjeu important sera de construire une communauté métier entre les différents acteurs du vélo dans les régions, sur le tourisme comme sur les transports », d’après Sandrine Derville. Comment cela se transpose-t-il pour Vélo & Territoires ? Par l’animation des échanges entre régions mais aussi en incitant à une coordination des actions vélo au sein de la collectivité. « À l’occasion de la fusion des deux régions, nous avons constaté que l’action vélo régionale était répartie dans onze services différents », illustre Jennifer Mauger de la région Normandie. « Un guide vélo a donc été produit pour faciliter la compréhension de l’action vélo de la région Normandie ». Autre enjeu de taille ? L’intermodalité vélo+train et vélo+car. Stationnement, embarquement, gestion des flux : avec l’ouverture à la concurrence du ferroviaire et la nouvelle compétence transport interurbain des régions, les sujets à traiter sont nombreux. Enfin, la programmation post-2020 des financements européens, dont les régions sont gestionnaires, et des contrats de Plan Etat-Région est en négociation. Y inclure le vélo sera essentiel pour soutenir les projets des territoires et développer l’usage du vélo en région. Les pistes d’actions sont posées, le travail reste à mettre en œuvre, collectivement.

Agathe Daudibon

Régions représentées à la réunion : Auvergne-Rhône-Alpes | Bourgogne-Franche-Comté | Bretagne | Centre-Val de Loire | Île-de-France | Normandie | Nouvelle-Aquitaine | Pays de la Loire | Provence-Alpes-Côte d’Azur – Région Sud

Politiques cyclables