Vélo & Territoires

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités Actualisation du Schéma national des véloroutes : derniers arbitrages

Actualisation du Schéma national des véloroutes : derniers arbitrages

Dans la continuité de l’actualisation du Schéma national des véloroutes (SNV), le comité de pilotage s’est réuni le 11 juillet dernier pour entériner les arbitrages. De mai à juin, les collectivités ont donné leur avis et le cas échéant envoyé des précisions ou fait part de leurs remarques concernant les premiers arbitrages.

Les résultats

Le processus d’actualisation du SNV a permis de prendre des décisions suivantes :
Les itinéraires qui avaient été proposés à la suppression par Vélo & Territoires (car n’ayant fait l’objet, à sa connaissance, d’aucune réalisation ou d’aucune planification de réalisation depuis 2010) seront tous maintenus au Schéma national Vélo.
Cinq itinéraires vont être modifiés : cela sera le cas de la V16 [de Dieppe (76) à Strasbourg (67)], de la V47 [de Montoire-sur-Loir (41) à la Flèche (72)]. Les trois autres itinéraires concernent la région Nouvelle-Aquitaine. Ils ne sont pas inclus ici car des travaux de révision du Schéma régional des véloroutes sont en cours. Les itinéraires du SNV en Nouvelle-Aquitaine découleront de ce travail concomittent.
Deux nouveaux itinéraires intègrent le SNV : l’Indre à vélo (V49) [de Tours (37) à la V82 à Chambon-sur-Voueize (23)] et l’Itinéraire de Maurienne (V67) [de la V62 à Aiton (73) à l’EuroVelo 8 en Italie].

La suite

La nouvelle carte du Schéma national des véloroutes sera dévoilée le 26 septembre prochain lors des 23es Rencontres Vélo & Territoires à Angers. L’actualisation du Schéma national des véloroutes est voué quant à elle à se renouveler.

D’ici la fin de l’année 2019, une méthodologie et un agenda seront communiqués dans ce cadre afin de faire du suivi du SNV non plus un vaste chantier tous les dix ans , mais de l’inscrire dans une continuité et une régularité programmée pour laquelle les arbitrages, à l’instar du réseau EuroVelo, interviendraient tous les trois ans.

Thomas Montagne 

En savoir plus :

Association