Vélo & Territoires

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités Appel à projets Vélo & Territoires de l’Ademe : 2nd relevé en cours

Appel à projets Vélo & Territoires de l’Ademe : 2nd relevé en cours

Carton plein pour le premier relevé de l’appel à projets vélo et territoires de l’Ademe qui a connu un succès sans précédent avec pas moins de 165 candidatures reçues. Un second relevé est en cours depuis le 20 décembre 2018, pour une clôture prévue le 11 février 2019.

Résultats du 1er relevé

Pour l’Ademe, « le succès sans précédent de cet appel à projets pour la mobilité est un signal fort ». Il témoigne de l’intérêt pour le sujet dans les territoires peu ou moyennement denses et montre que « le vélo est dorénavant considéré aussi comme une solution de mobilité en dehors des métropoles, tantôt à part entière, tantôt complémentaire des autres modes (en particulier du train) dans une approche intermodale ». Les promesses de ses nombreuses retombées (sanitaire, environnemental, économique) font que « l’intégration du vélo dans ces espaces, au fort potentiel de « cyclabilité » (espace disponible, nombreux déplacements de courte distance, cadre de vie), apparaît beaucoup plus évidente qu’il y a quelques années à peine, renforcé par l’essor du vélo à assistance électrique ».

Que retenir de ce premier appel ?

Un intérêt général de tous les territoires (ruraux, interurbains, littoraux, insulaires, urbains, …) et une forte diversité de leurs profils (24 communes, 117 EPCI, 2 départements, 5 parcs naturels régionaux, 14 syndicats et pôles d’équilibre territorial et rural). Alors que l’appel à projets disposait d’une enveloppe de 2 millions d’euros, ces candidatures représentaient plus de 17 millions d’euros d’aides demandées pour un coût total des projets de 35 millions d’euros.

L’avis de Vélo & Territoires

Ce succès confirme la mobilisation de tous territoires pour la France à vélo 2030, ambition forte du réseau Vélo & Territoires. Une majorité des réponses à l’appel à projets intègrent des études de planification indispensables à la prise en compte des schémas structurants. Vélo & Territoires porte l’ambition d’achever le Schéma national vélo en 2030. Au rythme de 700 km d’ouverture chaque année, et si l’Etat continue de confirmer sa mobilisation aux côtés des territoires, cet objectif est tout à fait réaliste.

Vélo & Territoires, partenaire de l’Ademe, a largement relayé cet appel à projets. Il encourage les collectivités qui ne l’auraient pas déjà fait à candidater à sa deuxième vague, ouverte jusqu’au 11 février 2019.

Politiques cyclables