Vélo & Territoires

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités La SNCF devient partenaire d’Accueil Vélo©

La SNCF devient partenaire d’Accueil Vélo©

A l’occasion de Velo-city à Nantes, la SNCF, France Vélo Tourisme et le CRT Centre-Val de Loire ont signé une convention de partenariat pour favoriser le tourisme Train+vélo à proximité des gares. La SNCF rejoint la dynamique Accueil Vélo© pour soutenir une offre de location de vélos de qualité, lisible et homogène à proximité des gares et points d’arrêts SNCF.

Convention Accueil Vélo-SNCF

Avec cette convention, la SNCF s’engage à valoriser les loueurs de vélos adhérents à la charte Accueil Vélo et situés à moins de 3 km des gares et points d’arrêts auprès de ses clients et d’en faire la promotion sur le site sncf.com dès la fin du mois de juin. France Vélo Tourisme (FVT) de son côté, s’engage à développer le réseau des loueurs Accueil Vélo à proximité des gares et à garantir la qualité de l’offre de location de vélo proposée aux clients. Une visibilité sera donnée aux prestataires labellisés sur le site FranceVeloTourisme.com et sur les sites des destinations vélo disposant de marques blanches FVT. Aujourd’hui, 80 loueurs Accueil Vélo dans 9 Régions sont concernés par ce partenariat. L’objectif de FVT est de doubler le nombre de loueurs Accueil Vélo à proximité des gares d’ici à la saison 2016.

Un seul label pour plus d’homogénéité

Les loueurs de vélo concernés qui appartenaient auparavant au système « Loueurs recommandés par la SNCF » vont maintenant rejoindre la marque nationale Accueil Vélo pour une offre plus homogène et lisible à l’échelle de la France. Depuis son lancement en 2012, Accueil Vélo ne cesse de se renforcer et concerne maintenant plus de 1 800 prestataires labellisés en France (loueurs, hébergeurs, offices de tourisme et sites de visites). Les professionnels qui adhèrent au référentiel Accueil Vélo sont audités et animés dans les territoires par les comités régionaux et départementaux du tourisme.

Embarquement des vélos dans les trains

Les touristes à vélo itinérants accèdent pour 40% à leur destination de départ par le train. C’est 3 fois plus que la moyenne des touristes d’après « L’économie du vélo » (étude de 2009). Mais l’embarquement des vélos dans les trains est compliqué. Les places sont réduites voire inexistantes dans certains TGV, l’embarquement est possible uniquement hors heures de pointe dans certains TER et l’offre globale est peu lisible. Certaines améliorations récentes comme la possibilité de réserver un emplacement vélo dans les trains sur internet depuis septembre 2014 ou encore la perspective de disposer d’espaces vélo dans les nouveaux TGV duplex qui reste à être confirmée peuvent cependant être notées. Toutefois la remise en cause des Intercités, notamment de nuit, représenterait une perte considérable pour les touristes à vélo adeptes du train pour se rendre à leur destination ainsi que pour les acteurs qui développent le tourisme à vélo.

 

En savoir plus sur Accueil Vélo.

Agathe Daudibon

Politiques cyclables