Vélo & Territoires

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités Ensemble pour l’EuroVelo 8 : des réunions de sensibilisation organisées en PACA

Ensemble pour l’EuroVelo 8 : des réunions de sensibilisation organisées en PACA

« L’EuroVelo 8 traverse 5 des 6 départements de notre région, c’est un projet important d’autant plus que les enjeux qui lui sont liés pour la mobilité et le tourisme sont énormes ». Voilà comment Jean-Yves Petit, vice-président de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur en charge des Transports, a ouvert la réunion de sensibilisation à l’EuroVelo 8 organisée à Avignon, le 29 octobre 2014. Huit réunions sont prévues sur l’ensemble du territoire, avec pour but de faire connaitre le projet aux élus et acteurs locaux concernés par l’EuroVelo 8 dans la perspective du lancement d’un comité d’itinéraire interrégional tout début 2015.

Présenter le projet

Sensibiliser les élus et acteurs du terrain, c’est d’abord présenter le projet en question. L’EuroVelo 8 en France, c’est environ 900 kilomètres, réalisé à 30% sur les Régions Languedoc-Roussillon et PACA. C’est aussi un projet qui s’intègre dans le schéma européen EuroVelo et qui s’étend de Cadix en Espagne jusqu’à la Grèce et Chypre. En France, Vélo Loisir Provence accompagne la Région PACA depuis 2013 sur ce projet. Suite au bilan du diagnostic de l’itinéraire et de ses besoins en février dernier, il a été décidé de renforcer la dynamique de l’EuroVelo 8 en constituant un comité d’itinéraire.

Donner la parole

C’est bien le but de la phase II du projet menée par Vélo Loisir et pilotée par la Région : passer à l’étape supérieure par la sensibilisation, la sollicitation et la mobilisation des acteurs. Huit réunions sont donc organisées entre octobre et novembre 2014. Leur but ? Donner la parole aux élus et acteurs locaux afin qu’ils expriment leurs attentes, leurs interrogations et leurs besoins pour développer l’EuroVelo 8 à leur échelle. Les attentes sont fortes et les interrogations nombreuses, surtout pour ce qui est de l’infrastructure et de son financement. Enfin, des besoins de partage et de synergie se font ressentir.

Proposer une structuration

La perspective à court terme est donc de lancer un comité d’itinéraire pour répondre à ces interrogations et besoins. « Il ne peut y avoir de développement et de synergies que si l’on se regroupe dans une structure commune, souple mais efficace », explique Jean-Yves Petit. Pour cela, un schéma de gouvernance et un plan d’action est proposé aux partenaires identifiés. Camille Perretta, chargée de mission EuroVelo 8 au sein de Vélo Loisir Provence, explique : «sur le modèle des autres comités d’itinéraire français, nous proposons une organisation chapeautée par un comité de pilotage décisionnaire et renforcée par 3 comités techniques, l’un sur l’infrastructure, signalisation et financements, l’autre sur les services touristiques et l’évaluation et le dernier sur le marketing et l’identité ». Dans les prochains mois, il sera demandé aux partenaires identifiés de se prononcer sur la gouvernance du projet pour aboutir au lancement d’un comité d’itinéraire interrégional dans les premiers mois de l’année 2015 qui associera la Région Languedoc Roussillon, la Collectivité territoriale de Corse qui travaille à une extension de l’EV8 sur l’île et la Principauté de Monaco.

Et pour ceux qui s’interrogent sur le faible taux de réalisation de l’EuroVelo 8 ? La Loire à Vélo ne s’est pas construite en un jour. Commencés en 2006, certains aménagements de cet itinéraire sont encore en cours. Mais La Loire à Vélo a tout de même connu une augmentation de 11% de sa fréquentation entre janvier et septembre 2014 par rapport aux mêmes mois de 2013 !

 

Agathe Daudibon

Schéma & Itinéraires