Vélo & Territoires

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités ViaRhôna : Le Département de la Drôme récompensé pour son génie écologique

ViaRhôna : Le Département de la Drôme récompensé pour son génie écologique

Le Département de la Drôme a été récompensé dans la catégorie « projets mettant en œuvre le génie écologique » pour le projet ViaRhôna – du Léman à la Méditerranée porté par la Direction des déplacements du CG26. Ce prix a été remis le 19 novembre dans le cadre du Prix 2013 « Infrastructures pour la Mobilité et Biodiversité » organisé par l’IDRRIM (Institut des routes, des rues et des infrastructures pour la mobilité).

Pascal-Eric Chomel, directeur adjoint des déplacements du Département de la Drôme : «Ce prix constitue une reconnaissance de la qualité de notre travail sur la ViaRhôna. Plus largement, il reconnait la cohabitation possible entre les véloroutes voies vertes et les espaces naturels sensibles ».

Explications issues du communiqué de presse de l’IDRRIM :

La VVV ViaRhôna traverse la Drôme sur 67km en rive gauche du Rhône. Une section particulière (6,2km) franchit un espace naturel exceptionnel. L’enjeu pour le Département a été de trouver l’itinéraire le moins impactant tout en offrant aux cyclistes une occasion de découvrir des zones à forte valeur écologique, sans allongement de parcours et sans induire d’importants effets d’emprises. La solution retenue constitue un projet d’aménagement exemplaire : un tracé court qui évite l’habitat du castor et les roselières, et propose des écrans d’occultation en bois camouflant les cyclistes de l’avifaune, une falaise pour les guêpiers, un îlot pour les sternes, des gîtes pour les chauves-souris, et un enrobé non bitumineux sur 4 km. Des panneaux explicatifs présentent la richesse des espaces traversés à des fins de préservation et sensibilisation. Malgré la forte fréquentation de la véloroute et voie verte (250 à 1000 cyclistes et piétons par jour), les deux premières années de suivi indiquent une stabilité des espèces et une cohabitation satisfaisante.

Le jury a souhaité récompenser la diversité des aménagements et le caractère exemplaire de ce projet, en termes de recherche de la variante la moins impactante, de cohabitation entre une voie douce (fréquentée) et des espaces naturels exceptionnels, et de variété des aménagements.

En conclusion, ce prix récompense un aménagement « qui montre qu’une véloroute voie verte bien intégrée peut traverser des espaces naturels sans dommage tout en éduquant la population au respect de l’environnement ».


Une actualité riche dans la Drôme car le conseil général de la Drôme a également inauguré en novembre un nouvel itinéraire qui relie les berges de l’Isère à la ViaRhôna. La Véloroute voie verte de la Vallée de l’Isère (V63 au SN3V) constitue un nouvel itinéraire de 42km dont la maîtrise d’ouvrage a été assurée par le Conseil général.

Copyright photo : CG26

Politiques cyclables