Vélo & Territoires

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités Le Parlement européen légifère en faveur d’EuroVelo lors de sa dernière séance plénière

Le Parlement européen légifère en faveur d’EuroVelo lors de sa dernière séance plénière

Article traduit de l’anglais par les DRC (source : ECF du 20/11/2013).

Suite à sa campagne au long cours, qui a notamment consisté en l’envoi de lettres à chaque eurodéputé la semaine passé, l’ECF est heureuse d’annoncer que les préconisations du RTE-T ont été adoptées à une large majorité lors de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg. Pour la première fois, le vélo et EuroVelo y sont mentionnés !

Le Réseau Transeuropéen de transports (RET-T) est une politique élaborée dans le but de concentrer des fonds pour le soutien au développement d’infrastructures transeuropéennes de transports dont l’importance a été considérée comme stratégique pour l’Union européenne.
L’ECF considère qu’EuroVelo, le réseau des véloroutes européenne, est naturellement adapté aux considérations du RTE-T : le vélo est en effet en adéquation parfaite avec la philosophie de la stratégie Europe 2020 « pour une croissance intelligente, durable et inclusive ».  En dépit de cela, EuroVelo n’avait jusqu’à présent pas fait partie des propositions initiales faites par la Commission européenne dans ses recommandations sur le RTE-T. D’ailleurs, aucune mention du vélo n’y été faite.

L’ECF travaille depuis 2011 pour assurer l’inscription du réseau EuroVelo et d’une mention du vélo dans ce document stratégique que constitue le RTE-T. Le 15 décembre 2011, dans sa réponse au livre blanc des transports de la Commission européenne, le Parlement européen demandait explicitement qu’EuroVelo soit intégré dans le RTE-T. L’ECF a ensuite mené campagne pour porter cette inscription jusque dans la rédaction réglementaire du RTE-T pour la période 2014-2020.

Ce document, rédigé par la Commission européenne et amendé par le Parlement européen et le Conseil européen a été adopté cette semaine à la session plénière du Parlement. Le rapport a été adopté à une large majorité. Il y a donc aujourd’hui, pour la toute première fois, une référence au vélo et à EuroVelo dans des recommandations du RTE-T ! Cette mention explicite devrait permettre de respecter les itinéraires EuroVelo lorsque ces derniers font l’objet d’une coupure par une grosse infrastructure du RTE-T d’une part et devrait ouvrir des possibilités de financement d’infrastructures pour des tronçons situés dans des corridors d’infrastructures prioritaires d’autre part.

La semaine passée, pas moins de 755 lettres ont été livrées au Parlement européen par l’équipe EuroVelo de l’ECF. Ces lettres avaient été rassemblées pour montrer le soutien aux références à EuroVelo et au vélo en général dans ces textes législatifs. Des eurodéputés ont également été invités à interpeler la Commission sur la manière de faire concrètement référence à ces notions. L’ECF incorporera les contributions des Eurodéputés afin de s’assurer que le sens de la réglementation est clair.

A l’avenir, l’ECF continuera d’insister sur le fait que le vélo doit devenir  une priorité du RTE-T car les financements nécessaires pour les infrastructures cyclables sont très largement inférieurs à ceux nécessaires aux projets d’infrastructures gargantuesques habituellement éligibles aux financements RTE-T. Cela a été souligné par le parti vert européen lors des débats de la plénière. Le vélo en Europe représente un immense retour sur investissement. Une étude commandée par le Parlement européen estime à 7 milliards d’€ les recettes annuelles générées par EuroVelo, alors que seuls 1.5 à 2.5 milliards d’€ par an seraient nécessaires à l’achèvement d’EuroVelo pour 2020. Le résultat de cette plénière signifie que la défense d’EuroVelo et du vélo dans le RTE-T ont fait l’objet de deux mandats donnés par le Parlement européen.

Suite au vote de la plénière, un dernier circuit doit faire approuver ce paquet législatif au Conseil européen. L’ECF continuera à soutenir une intégration pleine et entière d’EuroVelo dans le RTE-T et demandera à la Commission européenne de tirer le meilleur parti de ces recommandations.

 

Plus d’information sur :
www.eurovelo.org
www.ecf.com

Traduction de l’article par les DRC / Copyright photo : ECF

Politiques cyclables