Vélo & Territoires

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités Les labellisations « accueil vélo » en Europe

Les labellisations « accueil vélo » en Europe

De nombreux labels existent en Europe pour certifier les services adaptés aux besoins des cyclistes. En France, il s’agit du label Accueil Vélo, créé en mai 2012 dans le cadre de la démarche France Vélo Tourisme. Même si ces labels s’adressent tous aux touristes à vélo, ils sont différents de par leurs noms, leurs logos et aussi leurs critères. Comment faire pour que le touriste à vélo s’y retrouve parmi tous ces labels ? Daniel Mourek, de République Tchèque a posé le débat lors d’une intervention à Velo-city Vienne le 12 juin dernier : « L’explosion des labels accueil vélo : la coopération européenne est-elle nécessaire? Si oui, est-il possible d’établir un standard européen?”*.

De la cohérence dans la diversité – Malgré la diversité des 13 labels identifiés dans son étude comparée réalisée en partenariat avec l’ECF, Daniel Mourek, coordonnateur national pour EuroVelo en République Tchèque, identifie de grands critères communs pour les labels nationaux de type accueil vélo à l’échelle européenne : présence de parkings à vélo ; possibilité de réserver une chambre pour une nuit ; mise à disposition d’outils de réparation de vélo basiques ; possibilité de laver et de sécher ses vêtements ; mise à disposition d’information sur les services destinés aux cyclistes de la région.

Vers un label européen ? Pour donner plus de cohérence aux démarches de qualification et de certification des services vélo en Europe, un label européen est-il indispensable ? Deux points de vue se dégagent sur ce sujet. D’un côté, certains participants à l’atelier exprimaient que « du point de vue des touristes, la recherche parmi l’ensemble de ces logos pour préparer un voyage à vélo en Europe est une perte de temps », et que le fait de « créer un label européen est préférable pour donner une visibilité plus grande au marché du vélo en Europe : cela constitue un atout marketing ». D’un autre côté, Lukas Stadtherr, de SwissMobile estime pour sa part que « faire en sorte que l’ensemble des labels nationaux respectent certains critères de bases est essentiel. De là à remplacer les labels nationaux ou à ajouter un nouveau label européen, il ne me semble pas que cela soit la bonne solution. Ce qui est le plus pertinent, c’est de donner une visibilité aux labels nationaux au niveau européen ».

Perspectives – La réflexion sur une homogénéisation des pratiques de labellisation en Europe en est à ses débuts. L’ECF, fort de son principe de subsidiarité, envisage pour le moment d’établir un groupe de réflexion sur la question, d’encourager la structuration de labels nationaux en s’appuyant sur les critères de bases identifiés et de réfléchir à la mise en place d’un site web européen qui rassemble les labels européens.


Consulter l’étude de Daniel Mourek et l’ECF.

Site de l’ECF et du projet EuroVelo.

Plus d’information sur le label français Accueil vélo.

*The booming business of cycling-friendly service schemes : is cooperation at a european level necessary ? If so, is it possible to establish a European standard ?

Crédit Photo : La Vélodyssée – J. Damase / Canal de Nantes

Politiques cyclables